//Pourquoi l’impression « papier » ne mourra jamais…

Pourquoi l’impression « papier » ne mourra jamais…

En Juin dernier, un passionnant article sur l’avenir de la presse écrite « papier » était publié sur Linkedin, écrit par Angus Campbell de Paragon Customer Communications. Pourquoi l’impression papier ne mourra jamais  ? Grâce aux marques ! On vous l’explique ci-dessous.

A l’heure du numérique, certains ont prédit la mort de la presse écrite « papier ». La plus belle preuve est sûrement que ces dernières années, les marques investissent massivement dans la presse écrite !

L’année dernière, Hearst Magazines et Airbnb ont lancé Airbnbmag, un magazine qui vise à « fournir aux lecteurs les récits de voyages, expériences et astuces inspirantes et réeles ». À la même époque, Liberty London a lancé un magazine éditorial pour promouvoir son offre beauté.

presse papier

Autres exemples : les détaillants tels que Waitrose et ASOS sont restés fidèles à l’impression pendant des années, tandis qu’Ikea a récemment révélé qu’il dépensait 70% de son budget marketing annuel total dans l’impression papier de ses catalogues et magazines.

Pourquoi ne publient-ils pas simplement les éditions numériques des magazines à la place? Parce que le numérique ne peut tout simplement pas correspondre aux caractéristiques uniques de la presse écrite papier.

L’impression est plus satisfaisante pour le destinataire.

Alors que la communication numérique offre une immédiateté et une efficacité, l’expérience qu’offre donner l’impression sur papier de manquer quelque chose. Les supports d’impression captivent plus de sens – pas seulement la vue, mais aussi le toucher et même l’odorat -, ce qui en fait une expérience plus satisfaisante pour le lecteur.

Egalement, selon une étude réalisée en 2017 par Kantar, les magazines d’information imprimés sont la source d’informations la plus fiable en ces temps de «fausses informations». Près des trois quarts (72%) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles pensaient pouvoir faire confiance aux magazines d’information, contre seulement 33% qui étaient d’accord sur le fait que les médias sociaux «fournissent des informations fiables».

 

Plus d’infos dans CET ARTICLE à lire sans modération.

2018-09-03T12:42:20+00:00